Suivez-nous
sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

Retour sur l’AGA de la Fédération régionale


Le 27 octobre dernier, plus de 180 délégués réunis au Centre Caztel et de manière virtuelle ont participé à l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches. Cette assemblée fut l’occasion de faire le point sur ce qui a marqué la dernière année en agriculture. Le projet de réforme du financement de l’Union, la récupération des plastiques agricoles, l’impact des conflits de travail sur les filières agroalimentaires et la protection du territoire agricole ont particulièrement retenu l’attention des participants.

En ce qui concerne les élections, M. James Allen, président de la Fédération, M. Jean Lambert, 1er vice-président, et Mme Natacha Lagarde, 2e vice-présidente, ont tous été réélus, sans opposition, pour un prochain mandat.

Dans son discours du président, M. Allen a souligné que les évènements récents démontrent que la fragilité des activités de transformation, face aux conflits de travail et à la concentration des entreprises agroalimentaires de transformation et de distribution, sont deux grands défis pour les filières et les producteurs qui en dépendent. Il en a profité pour rappeler le rôle et l’importance du syndicalisme agricole pour y faire face.

Le président général de la Confédération, M. Marcel Groleau, a partagé sa vision du futur de l’Union et a effectué un tour d’horizon des grands enjeux de l’agriculture. Parmi ceux-ci figurent les changements climatiques et l’autonomie alimentaire. Il a également profité de cette occasion pour faire une rétrospective de son engagement dans le syndicalisme agricole.

Les participants ont adopté de nombreuses résolutions, lesquelles guident le mandat et les actions de la Fédération. Les résolutions adoptées concernaient, entre autres, le projet de réforme du financement de l’Union, la récupération des plastiques agricoles, la date butoir pour l’épandage des engrais de ferme, la protection du territoire agricole, et un projet de modernisation législative pour limiter les impacts des conflits de travail sur la production agricole.

Une image contenant intérieur, personne, plafond, groupeDescription générée automatiquement


     
Accueil / Plan du site / Nous joindre
   

UPA Chaudière-Appalaches

 

2550, 127e Rue, Saint-Georges (Québec)

Téléphone : 418.228.5588
Sans frais : 1.888.938.3872

 

Contactez-nous

© Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches / Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB
iClic.com