Suivez-nous
sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

Pesticides et fertilisants: Réelle influence de l’industrie


À la suite de la sortie médiatique de l’agronome Louis Robert il y a quelques jours, l’Union a réagi par voie de communiqué, se disant « consciente de l’influence et du rôle de l’industrie des pesticides et des fertilisants ».

On constate que les ventes combinées de pesticides et de fertilisants dans le monde chaque année sont énormes. Au Québec seulement, ces ventes représentent près de 500 M$ et, au Canada, plus de 5 G$. Les producteurs agricoles du Québec ont été aux premières loges du désengagement de l’État en matière d’accompagnement. « Nous assistons présentement à un redressement de cette situation, mais encore en deçà des besoins réels », aux dires de l’Union.

« Le désengagement de l’État dans l’accompagnement des producteurs en matière environnementale a favorisé une influence accrue de l’industrie des pesticides et des fertilisants dans toutes les sphères agricoles. L’UPA revendique et défend depuis plus de trente ans l’offre de services-conseils non liés à l’industrie. Les clubs agroenvironnementaux sont nés de cette mobilisation des producteurs et ils ont fait un travail de pionniers auprès d’eux en matière d’agroenvironnement. Encore aujour-d’hui, plus de 6 000 fermes en sont membres », a déclaré le président général de l’UPA, M. Marcel Groleau.

Bref, l’Union se dit consciente de la problématique et n’a pas manqué de rappeler les multiples réalisations et efforts des producteurs ces dernières années. On peut consulter le communiqué complet pour en savoir davantage en cliquant ici.


     
Accueil / Plan du site / Nous joindre
   

UPA Chaudière-Appalaches

 

2550, 127e Rue, Saint-Georges (Québec)

Téléphone : 418.228.5588
Sans frais : 1.888.938.3872

 

Contactez-nous

© Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches / Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB
iClic.com