Suivez-nous
sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

Appalaches: Les producteurs se mobilisent pour la gestion de l’offre


Lors d’un point de presse tenu le jeudi 2 juillet à la Ferme Hamcou de Thetford Mines, les représentants du Syndicat de l’UPA des Appalaches ont pris la parole pour revendiquer haut et fort la préservation de la gestion de l’offre, dans le cadre des négociations du Partenariat transpacifique (PTP). Accompagné du président de l’Union des producteurs agricoles, M. Marcel Groleau, de plusieurs autres producteurs de la MRC et de partenaires du milieu, le syndicat voulait surtout mettre de l’avant tous les apports des productions sous gestion de l’offre pour l’économie locale.

« Dans la MRC des Appalaches, on compte 120 entreprises laitières et quatre entreprises élevant de la volaille pour la viande ou les œufs pour des revenus totaux de 44 M$. Toutes ces entreprises sont sous la gestion de l’offre, un système qui offre à tous, tant les producteurs que les transformateurs, les distributeurs et les consommateurs, des prix stables, sans nécessiter de subventions.

De plus, à elle seule, la filière laitière de la MRC des Appalaches contribue à la création ou au maintien de 889 emplois (directs, indirects et induits) et a un impact sur le PIB de 57,4 M$, pour des revenus de taxation de 12,3M$. Porter atteinte à la gestion de l’offre, c’est menacer la rentabilité de ces milliers d’entreprises qui contribuent grandement au dynamisme de régions rurales et agricoles comme la nôtre, en plus d’être un secteur économique d’importance et rentable pour le Canada tout entier », expliquait M. Bertrand Gagné, président du Syndicat de l’UPA des Appalaches.

« Les élus conservateurs ont promis de maintenir la gestion de l’offre dans le cadre des négociations du PTP. Cependant, ils nous avaient adressé des promesses semblables dans le cadre du traité de libre-échange avec l’Union européenne, il y a quelques mois, et ne les ont pas vraiment tenues. Les producteurs de lait ont dû concéder 2 % de leur marché. Il s’agissait d’une autre brèche dans la gestion de l’offre. »

« Plusieurs institutions financières québécoises et plusieurs de nos grands fournisseurs appuient notre démarche, puisqu’ils reconnaissent l’efficacité et la pertinence de la gestion de l’offre. Il est important de ne pas fragiliser l’industrie qui nous nourrit en jouant avec la gestion de l’offre comme on joue avec des jetons au poker », d’affirmer M. Gagné.

Les prochaines semaines seront déterminantes pour l’avenir d’un grand pan de notre industrie. Les producteurs agricoles de toute la province se mobilisent et des bannières, des affiches et des plaques magnétiques ont été et continueront d’être exposées et distribuées un peu partout sur le territoire, à l’effigie de Forts et Unis pour la gestion de l’offre, thème de cette campagne. On peut en savoir davantage à propos de la gestion de l’offre au www.fortsetunis.ca.


     
Accueil / Plan du site / Nous joindre
   

UPA Chaudière-Appalaches

 

2550, 127e Rue, Saint-Georges (Québec)

Téléphone : 418.228.5588
Sans frais : 1.888.938.3872

 

Contactez-nous

© Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches / Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB
iClic.com