Suivez-nous
sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

Porc: Viandes du Breton devra respecter son contrat


Le 19 mai, les Viandes du Breton avaient avisé les Éleveurs qu’elles mettaient immédiatement en application leur intention de réduire de 900 porcs par semaine leur capacité d’abattage selon leur plan de transition amorcé vers les porcs de spécialité, alors que cette diminution avait été annoncée initialement par l’entreprise pour le 1er septembre. La direction disait devoir faire face à un cas de force majeure lié à la COVID-19. Devant l’urgence de faire abattre les porcs, les Éleveurs avaient alors déposé une requête, le 21 mai, demandant entre autres choses à la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec d’ordonner au transformateur de respecter les contrats qu’il avait signés avec les cinq éleveurs de porcs réguliers concernés.

La Régie a rendu une décision finale, le vendredi 5 juin, ordonnant aux Viandes du Breton l’abattage des porcs réguliers (en attente et à venir) des cinq éleveurs avec lesquels l’abattoir est lié par la Convention jusqu’au 1er septembre (afin de respecter les délais prévus par la Convention). Elle a rappelé aux Éleveurs de porcs du Québec qu’il est de leur devoir de trouver toutes les alternatives possibles pour diminuer les porcs en attente « dans les circonstances très particulières de la pandémie et de la pression qu’elle exerce sur les producteurs et les abattoirs » et que l’euthanasie ne doit être que le dernier recours.

Ainsi, la Régie a ainsi rejeté la demande de Viandes du Breton qui se disait victime d’un cas de force majeure pour cesser d’abattre les porcs. « La Régie estime que la pandémie n’a pas eu, sur l’entreprise, les effets d’un cas de force majeure au sens de la Convention. Par ailleurs, même si l’abattoir en avait été victime, l’impact de celui-ci sur ses opérations ne justifie pas que l’entreprise puisse se dégager de toutes ses obligations […] », peut-on lire dans la décision. Les Éleveurs surveillent de près le respect de cette décision par les Viandes du Breton.

La décision est disponible ici.


     
Accueil / Plan du site / Nous joindre
   

UPA Chaudière-Appalaches

 

2550, 127e Rue, Saint-Georges (Québec)

Téléphone : 418.228.5588
Sans frais : 1.888.938.3872

 

Contactez-nous

© Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches / Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB
iClic.com