Suivez-nous
sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

Porc: Formule de prix et priorité d’abattage


Olymel, appuyée de l’ensemble des acheteurs, a demandé à la Régie que la formule de prix de la Convention de mise en marché actuellement en vigueur (basée sur un ratio du prix des découpes de viande) soit temporairement suspendue du 27 avril au 12 septembre 2020 invoquant le fait que, à cause de la COVID-19, les entreprises assument des pertes en raison de coûts excédentaires et de la réduction du nombre de coupes à valeur ajoutée. Les Acheteurs proposaient une formule de prix modifiée obligeant les éleveurs à faire une concession considérable sur le prix, ce que les Éleveurs ne pouvaient accepter. En contrepartie, ces derniers ont demandé à la Régie de se prononcer sur le concept de priorité d’abattage accordée aux porcs du Québec, espérant ainsi obtenir des Acheteurs un plan plus structuré de réduction des surplus de porcs. Des audiences ont donc eu lieu les 28 et 29 mai.

Heureusement, la Régie a tranché, le 10 juin dernier, pour la conservation de la formule de prix, avec la fenêtre 90 % - 100 % du prix des découpes de viande, actuellement en vigueur en vertu de la Convention. La décision ajoute cependant une balise empêchant le ratio porc vivant/découpes de descendre sous un seuil historique de 65 %. Elle sera en vigueur du 27 avril au 16 juillet 2020. Les Éleveurs finalisent actuellement le calcul des remboursements qui devront être faits de part et d’autre, entre les producteurs et les acheteurs, rétroactivement au 27 avril.

Il de mise d’exprimer une certaine déception quant au choix de la Régie de plafonner temporairement la formule alors que les acheteurs ont profité pendant de nombreux mois du décrochage entre le prix du porc vivant et celui des coupes avant la présente Convention.

Heureusement, il apparaît peu probable que cette nouvelle balise s’applique de nouveau d’ici le 16 juillet.

Concernant la priorité d’abattage des porcs du Québec, la Régie considère que le travail d’Olymel pour réduire raisonnablement le nombre de porcs en provenance de l’Ontario et pour effectuer de l’abattage en temps supplémentaire, dans les circonstances particulières de la pandémie, démontre une priorité accordée aux porcs du Québec. De plus, elle laisse au soin des parties de négocier les conditions pour continuer de favoriser l’abattage en temps supplémentaire. Les Éleveurs ont pris acte de cette partie de la décision du 10 juin et ont souhaité réitérer toute leur reconnaissance envers les employés d’usine qui ont fait de leur mieux pour contribuer à la réduction des surplus de porcs en ces temps particuliers.

La décision complète est disponible ici. Mentionnons que tout près de 100 éleveurs ont assisté aux audiences des 28 et 29 mai qui se tenaient par l’intermédiaire de la plateforme de visioconférence Zoom.


     
Accueil / Plan du site / Nous joindre
   

UPA Chaudière-Appalaches

 

2550, 127e Rue, Saint-Georges (Québec)

Téléphone : 418.228.5588
Sans frais : 1.888.938.3872

 

Contactez-nous

© Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches / Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB
iClic.com