Suivez-nous
sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

L’Islet: Résumé de la rencontre avec La Financière


Le 25 avril dernier, à Saint-Pamphile, se tenait une rencontre traitant des productions fourragères en réaction à la sécheresse et les protections d’assurance récolte dans différents programmes.

La formation de la gestion optimale des plantes fourragères dans un contexte de changements climatiques était présentée par Mme France Bélanger, agronome du Centre de services de Montmagny-L’Islet et productrice agricole. Ce service vise à informer une quarantaine de producteurs de cultures fourragères présents à mieux adapter les pratiques culturales lors de conditions extrêmes de sécheresse ou de pluies abondantes.

En deuxième partie de rencontre, Mme Mariane R. Labrecque, agronome chez OptiConseils Chaudière-Appalaches, a présenté un état de la situation vécue par les producteurs de la MRC de L’Islet, en comparaison avec les secteurs de Kamouraska, ainsi que les pertes subies par la sécheresse à l’été 2018. Un collectif de producteurs de L’Islet a réalisé une étude comparative des pertes subies et des compensations versées par La Financière agricole du Québec (FADQ) pour les stations météo de Saint-Marcel, Saint-Aubert, La Pocatière et Kamouraska. L’analyse démontre que les données mesurées à la station de Saint-Marcel ne reflètent pas les pertes réelles, et ne tiennent pas compte de la saison culturale, des degrés/jours ainsi que de la teneur des sols qui ne sont pas uniformes pour l’ensemble du territoire. C’est le même constat pour plusieurs autres régions éloignées du Littoral.

M. Claude Hasty, directeur du territoire de Chaudière-Appalaches de la FADQ, centre de services de Lévis, a fait un bref retour sur l’assurance récolte foin, le règlement foin 2018 et les améliorations de la protection 2019 (foin ou céréales), mentionnant que les observations des producteurs agricoles ont été entendues et qu’une rencontre avec l’UPA est prévue le 2 mai.

Un rapport préparé par le Collectif de producteurs de Saint-Pamphile a été remis à La Financière, demandant, entre autres :

  • Une formule de calcul qui correspond mieux à la réalité climatique tenant compte des dates de début et de fin de croissance;
  • La Remise en place d’une station météo à Saint-Pamphile qui a été enlevée depuis quelques années;
  • La mise en place d’un formulaire pour la production des avis de dommages;
  • La distribution plus équitable des indemnités;
  • Les explications concernant les valeurs de remplacement qui ne sont pas les mêmes pour les différents secteurs;
  • Les explications concernant le « lissage » fait pour la station Saint-Aubert;
  • Les explications concernant leur taux de cotisation pour chaque producteur et que le taux des produc­teurs de la station de Saint-Marcel ne soit pas augmenté parce qu’ils n’ont pas reçu un rapport de trois fois leur cotisation sur 20 ans;
  • Pour les céréales, expliquer comment sont détermi­nés les rendements de zone et faire la relation avec les types de sols.

Plusieurs questions ont été soulevées concernant les types de protections pour les fourrages, auxquelles les conseillers de secteurs auront à répondre, afin que les contrats soient le mieux adaptés possible aux risques éventuels.

Une surcharge pour les éventualités sera appliquée lors du renouvellement du contrat d’assurance pour 2019.

M. Éric Giguère a présenté un survol du programme d’assurance récolte dans le sirop d’érable.


     
Accueil / Plan du site / Nous joindre
   

UPA Chaudière-Appalaches

 

2550, 127e Rue, Saint-Georges (Québec)

Téléphone : 418.228.5588
Sans frais : 1.888.938.3872

 

Contactez-nous

© Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches / Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB
iClic.com