Suivez-nous
sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

Tout sur le Congrès général de l’Union


Le 94e Congrès général de l’Union des producteurs agricoles du Québec se tenait au Centre des congrès de Québec, les 4 et 5 décembre derniers.

Rapport d’activités

En début de première journée, le directeur général de l’Union, M. Charles-Félix Ross, a présenté le rapport d’activités. On peut le consulter sur ce microsite ou encore visionner la vidéo de sa présentation.

Discours du président

Dans son allocution, le président général de l’Union, M. Marcel Groleau, a abordé divers dossiers, dont le commerce international et toute la nécessité d’exiger la réciprocité des normes sur les produits importés. Fai­sant référence au discours inaugural prononcé la se­maine dernière par M. François Legault, lors duquel il a promis de remplacer la peur par l’audace et la fierté, M. Groleau a identifié cinq dossiers agricoles pour lesquels il souhaite que le gouvernement fasse également preuve d’audace, soit :

  • En travaillant en étroite collaboration avec les pro­ducteurs agricoles pour bâtir des outils dont ils ont besoin pour développer leur entreprise;
  • En mettant de l’avant un vrai plan vert agricole : « On vit tous sur la même planète, les enjeux sont de taille, l’agriculture peut faire partie de la solution, il faut passer de la réglementation à la recherche pour réduire les gaz à effet de serre (GES), développer la production bio, réduire les pesticides, rétribuer les agriculteurs pour les biens et services qu’ils fournissent »;
  • En soutenant adéquatement et efficacement le secteur agricole;
  • En réglant « une fois pour toutes » le dossier des taxes foncières : « Les clés existent pour solutionner ce problème »;
  • En donnant à la relève le pouvoir d’acquérir des actifs agricoles.

On peut visionner le discours intégral de M. Groleau en cliquant ici.

Nourrir en 2048

Le thème du Congrès étant Nourrir en 2048, c’est pour­quoi une discussion intergénérationnelle a été présentée par Mme Elsie Lefebvre, analyste politique, directrice de La Ruche Grand Montréal, et M. Jean-Louis Roy, président-directeur général de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Les deux ont fait un saut dans le futur en imaginant le Québec de demain, le temps d’une discussion sur les grandes tendances que l’on observe dans nos sociétés modernes. Ce riche échange peut être visionné ici.

Des panels pour tous les goûts

Quatre panels avec des personnalités de renom com­plétaient la première journée du Congrès. Les thèmes étaient :

  • S’adapter aux changements environnementaux;
  • Suivre les tendances sociétales alimentaires;
  • Innover et ajuster nos pratiques agricoles;
  • Moderniser l’action collective.

Les échanges qui en sont ressortis inspireront certai­nement l’agriculture de demain.

Le rôle économique des entreprises agricoles

M. Robert Laplante, directeur général de l’Institut de recherche en économie contemporaine, et M. Renaud Sanscartier, expert agroalimentaire chez Coop Carbone, ont travaillé conjointement afin de documenter l’entrepreneuriat collectif en agriculture. Leur étude met en lumière un aspect méconnu du rôle économique des entreprises agricoles québécoises et l’impact de celles-ci dans l’économie, ainsi que la contribution spécifique de l’UPA à cette dynamique. Leur présentation, L’entrepreneuriat collectif au cœur du modèle agricole québécois, est disponible ici.

Autres discours

Plusieurs autres allocutions ont été livrées en deuxième journée. On peut les visionner en cliquant sur le nom :

  • M. Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire;
  • M. Ron Bonnet, président de la Fédération canadienne de l’agriculture;
  • M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

Encore d’autres présentations, allocutions, vidéos et photos ont été diffusées par le biais de la page Facebook et de la chaîne YouTube de l’Union, ainsi que sur le microsite du Congrès.

Le Congrès s’est conclu par une nouvelle soirée intitulée La grande fête agricole et forestière. Le but de cette soirée était de regrouper en un endroit les différents honneurs et hommages livrés auparavant durant le Congrès, dont le soulignement des administrateurs ayant cumulé 25 années d’implication dans l’Union.

Parmi ceux-ci, Chaudière-Appalaches en comptait sept, soit :

  • Mme Luce Bisson (Etchemins);
  • M. Réal Beaumont (Montmagny);
  • M. Michel Côté (Etchemins);
  • M. Bruno Cyr (Nouvelle-Beauce);
  • M. Bertrand Gagné (Appalaches);
  • M. Yvan Lessard (Bellechasse);
  • M. Jean-Denis Morin (Beauce-Sartigan).

On peut en savoir davantage sur chacun d’eux en cliquant ici.


     
Accueil / Plan du site / Nous joindre
   

UPA Chaudière-Appalaches

 

2550, 127e Rue, Saint-Georges (Québec)

Téléphone : 418.228.5588
Sans frais : 1.888.938.3872

 

Contactez-nous

© Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches / Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB
iClic.com