Suivez-nous
sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

Tous ruraux: 200 personnes rassemblées à Québec


Le 23 mai, à Québec, environ 200 acteurs des quatre coins de la province ont demandé au gouvernement de mettre en place des actions concrètes répondant aux priorités des régions afin d’assurer l’occupation et la vitalité des territoires ruraux. Nommé Rassemblement pour un Québec vivant, l’événement est issu de la mobilisation Tous ruraux lancée il y a quelques mois.

Parmi les nombreuses personnalités du monde rural présentes, mentionnons celle du président de la Coalition Solidarité rurale du Québec (SRQ) et président de l’Union des producteurs agricoles, M. Marcel Groleau, ainsi que celle de l’ambassadeur de Tous ruraux, le conteur M. Fred Pellerin.

M. Groleau a ainsi rappelé : « Aujourd’hui, 26 % des Québécois occupent 78 % du territoire. Cette réalité n’est pas sans conséquence pour le milieu rural qui est confronté à de nombreux défis d’ordre démographique, économique et social. Son avenir est tributaire d’une solidarité renouvelée entre les urbains et les ruraux. »

Ce dernier a également formulé une demande claire à l’égard du gouvernement du Québec, soit l’application de la Loi pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires et la stratégie qui en découle. « L’adoption date de 2012, mais on attend toujours les plans d’action des ministères. Il est temps de remettre la ruralité au cœur des priorités sociétales », a-t-il ajouté.

Tel que mentionné au cours de la journée, les défis sont grands pour la ruralité. Entre autres, une pénurie importante de main-d’œuvre s’y dessine puisque près de la moitié (49 %) de la population en âge de travailler est considérée comme préretraitée. À cela s’ajoute une décroissance de la population des régions éloignées de 7 %.

Certains services publics s’avèrent également défi-cients alors que plus de 300 000 ménages et de nombreuses entreprises en milieu rural doivent toujours composer avec un accès à Internet et au réseau de téléphonie cellulaire très limité. Enfin, la réduction des réseaux de transport en commun interrégionaux s’avère également préoccupante dans certaines régions.

Des solutions ont été proposées au cours de la journée. Celles-ci s’appuient sur l’occupation et la vitalité du territoire, la gouvernance des territoires et la fierté collective et partagée.

Pour en savoir davantage sur ce rassemblement, on peut cliquer ici. Pour plus de détails sur le mouvement Tous ruraux, on peut visiter le www.tousruraux.quebec.


     
Accueil / Plan du site / Nous joindre
   

UPA Chaudière-Appalaches

 

2550, 127e Rue, Saint-Georges (Québec)

Téléphone : 418.228.5588
Sans frais : 1.888.938.3872

 

Contactez-nous

© Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches / Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB
iClic.com