Suivez-nous
sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

La saison des bleuets est lancée!


Le bleuet est en vedette! Dans plusieurs bleuetières de la Chaudière-Appalaches, les producteurs sont prêts à recevoir toute la famille pour l’autocueillette à la ferme alors que la récolte s’annonce abondante!

En effet, c’est le mercredi 26 juillet qu’était lancée officiellement la saison des bleuets par le Regroupement des bleuetières de la Chaudière-Appalaches. Pour l’occasion, des producteurs et des partenaires se sont donné rendez-vous à la Bleuetière Marland, située à Sainte-Marie.

Une saison qui augure bien
M. Christian Lacroix, conseiller en horticulture au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), a expliqué que les grandes quantités de neige tombées cet hiver ont bien protégé les bourgeons à fruits. Ainsi, la charge en fruits dans les plants est normale ou supérieure à la moyenne. Par contre, les épisodes de grêle enregistrés en juin dernier ont abîmé les fruits de certaines bleuetières près du fleuve, ce qui a causé des pertes de rendement considérables. Malgré ces aléas, la saison s’annonce excellente.

Quand les récolter?
Dans la région, la saison des bleuets dure tout le mois d’août et s’étend jusqu’à la mi-septembre, voire davantage, dans certains secteurs. À divers emplacements dans la Chaudière-Appalaches, les bleuets sont prêts depuis le début de la semaine alors que dans les bleuetières situées plus en altitude, ils seront disponibles au tout début d’août.

Mentionnons que les producteurs de la Chaudière-Appalaches cultivent le bleuet en corymbe (ou bleuet géant), qui pousse dans de petits arbustes. Ce bleuet est plus gros que le bleuet sauvage, qui lui, pousse en talles. Sans aucun doute, le bleuet d’ici regorge de saveurs et plaît aux papilles les plus exigeantes!

De bons bleuets… et bien plus!
Les bleuets d’ici sont au summum de leur fraîcheur. Grâce à l’expertise des producteurs d’ici, les citoyens ont accès à des fruits abondants et d’une grande qualité. Le moyen le plus agréable de se procurer le bleuet de la région demeure incontestablement l’autocueillette. D’ailleurs, plusieurs entreprises membres du Regroupement proposent encore plus que l’autocueillette : jeux pour les enfants, mini-fermes, aires de pique-niques, découverte de produits transformés… De telles activités plairont à tous les membres de la famille!

Peu importe où l’on se situe en Chaudière-Appalaches, il y a une bleuetière près de chez soi. Le moyen le plus rapide de la trouver est de consulter le site Internet du Regroupement des bleuetières de la Chaudière-Appalaches au www.bleuetsdici.com. Il contient tous les détails sur les bleuetières du Regroupement, des capsules vidéo, des photos, des recettes ainsi qu’une foule d’informations intéressantes sur le bleuet d’ici. De plus, la page Facebook du Regroupement, Bleuets d'ici, propose des contenus variés sur le bleuet, dont des concours attrayants qui récompenseront des gagnants à quelques reprises au cours de l’été.

La Chaudière-Appalaches est l’un des chefs de file de la production de bleuets géants au Québec avec une soixantaine de producteurs. On estime la superficie cultivée en bleuets à environ 250 acres. Près de 250 000 plants produisent plus d’un million de livres de bleuets par année.

À propos du Regroupement des bleuetières de la Chaudière-Appalaches
Formé en 2012, le Regroupement des bleuetières de la Chaudière-Appalaches réunit 20 bleuetières membres. Cette coopérative de producteurs vise à faire connaître le bleuet en corymbe de la Chaudière-Appalaches ainsi que l’autocueillette à la ferme auprès du grand public tout en faisant rayonner les bleuetières d’ici. Pour en savoir davantage, visitez le www.bleuetsdici.com.

Le Regroupement des bleuetières de la Chaudière-Appalaches bénéficie de l’appui technique de partenaires, soit le MAPAQ, la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches et la Coopérative de développement régional du Québec.

Sur la photo du bas, on retrouve: M. Marc-Antoine Parent (agent à la commercialisation à la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches), Mme Isabelle Gagnon (secrétaire du Regroupement des bleuetières de la Chaudière-Appalaches), Mme Annie Marcoux (copropriétaire de la Bleuetière Marland) et M. Christian Lacroix (agronome et conseiller en horticulture à la Direction régionale de la Chaudière-Appalaches du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation).


     
Accueil / Plan du site / Nous joindre
   

UPA Chaudière-Appalaches

 

2550, 127e Rue, Saint-Georges (Québec)

Téléphone : 418.228.5588
Sans frais : 1.888.938.3872

 

Contactez-nous

© Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches / Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB
iClic.com