Suivez-nous
sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

Porc: Retour sur les semi-annuelles


Les comités de secteurs des Éleveurs de porcs de la Beauce et des Éleveurs de porcs des Deux Rives ont tenu, dans les dernières semaines, leurs assemblées générales extraordinaires (semi-annuelles) lors desquelles les groupes régionaux ont l’habitude de recevoir Les Éleveurs de porcs du Québec pour la traditionnelle tournée d’information automnale.

Plus de 45 et 65 personnes ont respectivement participé aux assemblées tenues le 19 octobre (Sainte-Marie) et le 1er novembre 2016 (Saint-Nicolas). Lors des deux assemblées, M. Denis Champagne, consultant en production porcine, est venu présenter les résultats de l’étude sur les coûts de production des naisseurs-finisseurs 2015. Malgré une productivité sans cesse à la hausse, le producteur naisseur-finisseur moyen voit sa capacité de réinvestir sur son entreprise de plus en plus compromise avec un solde résiduel à la baisse. Il était donc important de rappeler que le secteur porcin a besoin de l’ASRA qui permettrait aux éleveurs de profiter de leurs gains de productivité et qui saurait s’adapter mieux à la réalité et aux aléas de la production afin qu’une réelle stabilité des prix permette aux entreprises de se développer. On peut revoir sa présentation en cliquant ici.

Lors de leur assemblée, Les Éleveurs de porcs de la Beauce ont reçu M. Marcel Groleau, président général de l’UPA. Il est venu réitérer son appui au secteur porcin, comme à tout autre secteur agricole, pour obtenir un meilleur soutien du gouvernement à l’endroit de l’agriculture québécoise, un soutien à la hauteur de ce qu’elle représente réellement pour la société et l’économie du Québec. Les Éleveurs de porcs des Deux Rives ont, quant à eux, désiré mettre à l’avant-plan l’enjeu de biosécurité que constitue le SRRP et son impact économique pour le secteur en invitant M. Rémi Pettigrew, chargé de projet des Éleveurs, à venir faire une présentation sur les initiatives de réflexion et de coordination dans ce domaine.

Enfin, lors de leur présentation concluant les rencontres du 19 octobre et du 1er novembre, Les Éleveurs de porcs du Québec ont abordé une foule d’autres sujets tels que les indicateurs économiques du secteur, les ententes particulières dans la nouvelle convention, l’écoulement des porcs, la traçabilité, les normes pour la castration et le préoccupant Senecavirus.


     
Accueil / Plan du site / Nous joindre
   

UPA Chaudière-Appalaches

 

2550, 127e Rue, Saint-Georges (Québec)

Téléphone : 418.228.5588
Sans frais : 1.888.938.3872

 

Contactez-nous

© Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches / Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB
iClic.com