Suivez-nous
sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

Un comité régional se forme pour développer le marché institutionnel


Une première rencontre entre les futurs membres du comité régional de la Chaudière-Appalaches pour une Stratégie de positionnement des aliments du Québec sur le marché institutionnel avait lieu le mercredi 19 mars. Étaient présents des représentants de l’Agence de santé et des services sociaux de la Chaudière-Appalaches (ASSSCA), de la direction régionale du MAPAQ, de la TACA, du réseau de l’éducation et de la Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches.

Cette stratégie a été proposée par le MAPAQ en décembre dernier. Elle prône le travail concerté des différents acteurs du milieu agroalimentaire de chaque région du Québec. Le marché institutionnel représente des ventes annuelles de près de 1,24 milliard $.

Le premier objectif est de recenser l’offre actuelle de produits agroalimentaires pouvant cadrer avec les besoins des institutions de chacune des régions et du potentiel de conditionner une autre partie de l’offre de produits pour qu’elle comble une plus grande partie de la demande institutionnelle. Pour y parvenir, seront ciblées les infrastructures de transformation déjà existantes et pouvant transformer ces produits. Cela permettra, ensuite, d’identifier des occasions d’affaires pour de nouveaux transformateurs locaux.

Le travail concerté est essentiel ici, car le marché institutionnel n’est pas facile à pénétrer pour des producteurs et des transformateurs de petite ou moyenne taille. La Fédération souhaite ainsi jouer son rôle de rassembleur et de promoteur du développement agroalimentaire.

Représentant la Fédération à ce comité, M. Sylvain Bourque souhaite que les forces de chaque acteur se conjuguent efficacement, et désire surtout que les compétences de chacun soient sollicitées et appliquées aux bons endroits. Inspiré par le projet Feeding McGill, il est convaincu qu’avec les bons arguments, les bonnes personnes mandatées aux bonnes places et le souci de la communication efficace, nous parviendrons non seulement à conditionner notre offre, mais aussi la demande des distributeurs et des institutions à ce que le consommateur veut vraiment.

Une deuxième rencontre de ce comité est prévue pour la mi-avril, à laquelle devraient se joindre d’autres acteurs du milieu, dont les services à la petite enfance et le secteur de la distribution. Un premier livrable au MAPAQ doit, quant à lui, être remis pour le 30 avril prochain : il devra contenir un portrait du comité, un compte-rendu des réunions et un échéancier détaillé du plan d’action triennal, selon les informations transmises par la TACA dans une récente infolettre. La TACA est d’ailleurs l’organisme mandaté pour livrer le diagnostic de l’offre et de la demande d’ici la fin de l’année.


     
Accueil / Plan du site / Nous joindre
   

UPA Chaudière-Appalaches

 

2550, 127e Rue, Saint-Georges (Québec)

Téléphone : 418.228.5588
Sans frais : 1.888.938.3872

 

Contactez-nous

© Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches / Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB
iClic.com