Suivez-nous
sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook

L’acériculture valorisée dans Bellechasse


Plusieurs acteurs économiques et politiques de Bellechasse étaient présents à l’érablière de M. Martin Guay, à Saint-Malachie, le mardi 28 octobre dernier. En plus de visiter les installations modernes de M. Guay, les personnes présentes ont pu en apprendre davantage sur l’importance du secteur acéricole pour la MRC.

L’acériculture dans la MRC de Bellechasse représente un PIB d’environ 5,1 M$ et 241 emplois directs, sans compter tous les emplois des fournisseurs de biens et de services, par exemple ceux dans les domaines de la plasturgie et de la métallurgie. De plus, la filière acéricole de Bellechasse représenterait environ 8,8 M$ en revenus de taxation pour les divers paliers de gouvernement.

Des agriculteurs investisseurs sur le territoire
Les partenaires de cette activité de presse en ont profité pour faire savoir que la valeur des permis de construction des producteurs agricoles en 2012-2013 dépassaient les 5,9 M$, comparativement à 5,2 M$ l’année précédente. À titre comparatif, la valeur des secteurs commercial et industriel atteignait 5,4 M$ en 2012-2013.

« Nos producteurs agricoles sont des entrepreneurs. Ils prennent des risques, ils investissent, ils construisent, ils rénovent et ils achètent des biens et des services dans la communauté. Leurs activités entraînent des retombées économiques sur l’ensemble de la filière, telles que la transformation, la distribution et la restauration en aval, mais aussi l’achat d’équipements et d’autres intrants en amont », de faire remarquer M. James Allen, président du Syndicat de l’UPA de Dorchester.

Contribuer à la diversification économique par l’or blond
De son côté, M. Alain Vallières, directeur général du CLD de Bellechasse, expliquait : « L’importance des investissements du monde agricole dans notre MRC est considérable. Depuis des années, Bellechasse s’est appliquée à la diversification de son économie par différents programmes et actions sur le terrain. Un résultat concret est le succès de plusieurs entreprises de la plasturgie et de la métallurgie. Ces entreprises sont stimulées, entre autres, par la vigueur du secteur acéricole de la MRC et génèrent encore plus d’activités économiques sur le territoire. »

Le directeur général de La Vallée de la Plasturgie, M. Simon Chrétien, était également sur place pour présenter le nombre d’emplois du secteur manufacturier dans Bellechasse dépendant de l’acériculture. En tout, cinq entreprises manufacturières (plastique et métal) fournissent du travail à 85 personnes directement par la production d’équipements pour les érablières. De plus, le chiffre d’affaires uniquement lié à l’acériculture de ces cinq entreprises atteint les 20 M$. Tous ces chiffres n’incluent pas la dizaine de sous-traitants de Bellechasse avec qui ces entreprises font affaire pour la production d’équipements acéricoles.

 

 


     
Accueil / Plan du site / Nous joindre
   

UPA Chaudière-Appalaches

 

2550, 127e Rue, Saint-Georges (Québec)

Téléphone : 418.228.5588
Sans frais : 1.888.938.3872

 

Contactez-nous

© Fédération de l'UPA de la Chaudière-Appalaches / Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB
iClic.com